jeudi 1 décembre 2016

*Des rives en rêves.....



Des rives en rêves divagués
J'appose mon moi au coeur du sommeil
Silence-cieux
Au bord du toit trempé
Quand le jour habille son ciel ses heures ses rues-elles
De rouge de bleu légers
Or-rangé
L'aube devient magicienne et caresse ses  beautés ses flagrances sucrées
 Et s'enrose
Quand la brume dépose ses larmes pétries de mêle-ancolie
Au fil amant de ma plume émue
J'écris et te donne l'effet-mère resplend'hissant qui surgit de là-côté mystère-rieux
Quand la poésie exprime son infini et  bouillonne de sentiments soufflés
 Au creux de l'oreille  et la bouche des arbres goutteleux d'ambre et de lumière
Qui nourrit l'errance.

Den

*****


vendredi 25 novembre 2016

*J'aime ricocher.....






J'aime ricocher sur les chemins dorés
M'éveiller en chemin sur les ors du mât-teint
Les arbres  immens'aimant effleurés par le vent
Quand l'allume-hier du ciel hésite en coeur 
Vers l'horizon descend
J'aime scruter le soir quand tout est endormi

Lune, Ciel De Nuit, Étoiles, Arbres


Voir David son chariot  la Grande Ourse Cassiopée
Chercher plus loin plus haut bien plus fort
Contempler les étoiles mars et la lune

Lune, Nuit, Lac, Rivière, Ciel, Nature

Pour toi la décrocher la servir en plateau
L'oiseau la Nébuleuse la brillante  solitaire
Sentir le noir du soir sur mes épaules frêles
Enfin j'aime chercher les mots griffonnés sur la page
Au crayon  à la plume
Trouver la rime aimable et le mot convenu
Exprimer l'invisible le visible perdus
Rejoindre la route aimée qui connaît le chemin
Qui trouvera son bout

Den

*****



jeudi 24 novembre 2016

*Je t'en brasse.....


Quand le chat-craint l'an porte sur l'en-chant-aimant
L'hallali l'allègre-S... les maux  perlent au coin des y-eux
Et je vais toute petite plus que ne suis en corps
En Art-est... 
Et  je pousse ici un cran de l'haie-toile Âmie
Et crie et parle  et lis
L'écris
Respectant l'espace  vibrant
Et me pose à coup d'un deux trois 
Je ne t'oublie pas
M'aime si je prends de la distance  
Mais tu d'hommes-heure dans mon coeur tous jours 
Au choeur des miens
Et en mère-veille veille... 
Il n'est pas besoin de se voir pour se regarder au fond de soi
De quelque chose en nous par oeil.....
Ici je passe comme "les Grandes Baigneuses"  de  Cézanne,

Les grandes baigneuses, par Paul Cézanne

Enigmatique...

On ne les connaît pas... 
Elles sont sans identité sans attrait personnel
Sans trait  trop marqué
Sans voilure
Elles sont toutes en une comme je suis aussi...
Sans canon de modèle existant, sans charme ni luxe.... !!
"La peinture est un bain, elle se nage".

Je t'en brasse et t'effleure en délicates  roses.

Bouquet, Clous De Girofle, Roses

Den

*****



mardi 15 novembre 2016

*Comme l'aime la lune....



Arbre Solitaire, Lune, La Plénitude De


Ce que je préférerais , c'est d'aimer la terre
Comme l'aime la lune de n'effleurer sa beauté que des yeux

De Friedrich Nietzsche
Ainsi parlait Zarathoustra

***


lundi 14 novembre 2016

*La vie est une succession....



La vie est une succession de changements naturels.
Ne résistez pas car cela ne générera que des soucis.
Laissez la réalité être la réalité.
Laissez faire naturellement les choses.

Lao-Tseu

***



dimanche 13 novembre 2016

*Splendeur d'automne.....

Baies, L'Automne, Guirlande Automne



Je vous offre ces belles baies en guirlandes
Au coeur de l'Automne.

Un doux dimanche à vous
Toutes et Tous.

Je vous embrasse.

Den


*****