mercredi 30 mars 2016

*Amedeo Modigliani -"l'oeil intérieur"...........



Amedeo Modigliani, Femme assise à la robe bleue, 1918-1919. Moderna Museet, Stockholm. Donation d’Oscar Stern, 1951. Photo : Moderna Museet, Stockholm.

Amedeo Modigliani
femme assise à la robe bleue
1918-1919
huile sur toile
92cmx60cm
Moderna Museet
Stockholm
Donation d'Oscar Stern, 1951


Une exceptionnelle rétrospective se tient à  la métropole lilloise, 
plus particulièrement à Villeneuve d'Ascq,
et ce jusqu'au 5 Juin 2016,
au LaM  (Musée d'Art Moderne).

"l'oeil intérieur"

avec 120 oeuvres rassemblées là, venues du monde entier....
dont une vingtaine appartenant au Musée.

 Ce peintre italien
 figuratif, beau coloriste,  et sculpteur...

Amedeo Modigliani

qui a su si bien peindre les portraits,
dont il disait que le regard...
 les yeux sont
 "les fenêtres de l'âme"

"avec un oeil tu regardes vers l'extérieur,
et avec l'autre tu regardes vers l'intérieur"

les silhouettes longilignes reconnaissables entre mille,
aux  formes étirées
les visages sans regard, sans pupille,
les yeux en amande
l'oeil vide,
presque un masque,
la bouche petite,
le nez fin et long,
le cou allongé, un petit plus qu'en vrai...

les visages penchés,
nostalgiques,
cependant,
remplis d'empathie.

"Si un jour j'ai de la chance,
je peindrais vos yeux"

.....

sans oublier ses nus,
couchés ou debouts,
 évocateurs,
souvent suggestifs,
....d'une volupté certaine teintée cependant d'une petite mélancolie...
aux lignes de contour du corps joliment soulignées, légèrement appuyées,
ce qui renforce le caractère du dessin...
aucun élément autre ne détourne le regard..
pourtant il demeure
une certaine dignité....
sur ces beautés effeuillées.....

Exposition extraordinaire
à  ne pas manquer....
Si vous pouvez.............

Den
*****



10 commentaires:

  1. Si Modigliani ne s'était pas défenestré serait-il connu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais cru lire que Modigliani était mort d'une méningite tuberculeuse le 24 janvier 1920 -il a 35 ans-, en tenant la main de sa compagne Jeanne Hébuterne qui elle, bien qu'enceinte de neuf mois, s'était suicidée en se défenestrant...
      tristes fins, effectivement...
      quant à l'oeuvre du Maître ... je l'aime... j'aime ce qu'elle ne dit pas.. ne serait-ce qu'au niveau du regard vide, non exprimé... une certaine nonchalance dans les corps dénudés, parfois dans ses portraits... le titre de l'exposition raconte bien ce que je crois ressentir, dans tout ce non-dit, ces zones d'ombre.... ses émotions, ses souffrances qui remontent peut-être à sa petite enfance.... avec cette empathie qui permet de comprendre ce qui nous entoure,... "sentir" l'autre,... et par conséquence soi-même.. en relation interpersonnelle
      Merci Jeanmi d'avoir déposé votre comment-taire sur ma page....
      Je vous souhaite une belle journée.
      Den

      Supprimer
  2. Un grand peintre sans aucun doute, qui donne un choc la première fois que l'on découvre une de ses oeuvres.
    l'oeil qui regarde à l'intérieur et l'autre à l'extérieur, ça me rappelle le visage de Senecio !
    Belle journée Den

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait ma chère Marine... une même façon d'exprimer les choses...

    "déchiffrer ses images magiques, c'est aborder l'univers illimité d'un peintre-poète, à qui peuvent faire penser les mots d'Henri Michaux : "je peins comme j'écris" (...) Pour trouver (ce) que je possédais sans le savoir. Pour en avoir la surprise et en même temps le plaisir de le reconnaître..."

    Bonne journée à toi en retour.
    Den

    RépondreSupprimer
  4. Que c'est beau, superbe! Bise et bon mercredi dans la joie et la tendresse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maria-Lina d'avoir déposé ton "comment-taire" dans mes allées....
      je te souhaite un heureux week-end.
      Bisou.
      Den

      Supprimer
  5. On m'a dit un jour qu'avec mes yeux j'aurais fait un modèle pour Modigliani, et ma foi, j'ai trouvé que c'était un super compliment.
    j'aime la grâce et le mystère de ces femmes au long cou...
    merci pour cette belle évocation chère Den
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne doute pas que tu aurais été un joli modèle pour le Maître... "un super compliment".... en effet.....
      merci pour ta fidélité, Célestine, dans mes allées... Je te souhaite un très beau week-end bien que le soleil ne soit pas au rendez-vous...
      bisou.
      Den

      Supprimer
  6. J'adore, depuis toujours!!!! Et j'ai adoré l'expo du Luxembourg (les jardins) il y a quelques années; les personnages semblaient nous attendre....Saisissant!!
    J'aime, j'aime, j'aime!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne... je t'embrasse très fort....
      Ne suis pas très assidue en ce moment...
      bisous...
      Den

      Supprimer

Par Den :
Ecrire un commentaire :
Liens vers ce message :
Créer un lien :