lundi 5 mars 2018

"Assassine de la nuit" d'Arthur H, au piano et en acoustique




Quand la lune tarde à éteindre ses lustres
J'me gante  du cil-anse dans la nuit  dans le stupre
Dans ces  creux crayonnés doux d'or  d' arpent-heure
Quand  le rêve là- haut s'éloigne   et voit l'ailleurs
 J'attends l'aube en gambade de corps  parfumés
Bien au chaud  j'me repose sans ornement  secret
Dans le jardin mère-veille-yeux de l'E-Den
Et respire la féline noire et pure de l'ébène
au bois de coeur 
Où se mire  le mur du ciel à la parfaite splendeur...


Den


****



17 commentaires:

  1. Une voix sous la lune et des mots à emporter dans les jardins voilés de l'Eden si on en trouve le chemin...
    Merci Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère Marine... j'aime ton commentaire !
      un joli dimanche à toi.
      Bisou.
      Den

      Supprimer
  2. Coucou Den. Des mots qui virevoltent jusqu'au bout de la nuit, dans la lune déclinante. J'aime la voix de Arthur H. Elle se rapproche d'un autre chanteur américain que j'apprécie énormément. Il s'agit de Sean Rowe. Bises alpines et bon mardi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... des mots qui toupinent, jusqu'au déclin de l'astre de la nuit, des notes qui sonnaillent avec la voix rocailleuse et chaude du fils d'Higelin au pouvoir hynoptique, frissonne et dégage tant de poésie...des albums sublimes ! je ne connaissais pas Sean Rowe... je suis allée l'écouter sur you tube.... en effet.... leurs voix se rapprochent, un peu... merci Dédé pour ton commentaire.... je reviens, et par là-même un peu retardataire pour répondre à tes billets.
      Je t'embrasse.
      Den

      Supprimer
  3. "Assassine de la nuit", quelle chanson qui m'étreint les tripes et pourtant comme je sens la douleur des étreintes de l'amour que vivent les vents dans leurs tournoiements sempiternels.
    Tes mots Den, sont comme des bribes d'étoiles qui descendent du ciel pour se reconstituer dans la lumière du jour, quand les cœurs s'apaisent. J'aime bien: "J'attends l'aube en gambade de corps parfumés..."
    J'aime écouter le son de ta voix sous l'ombre de tes mots quand ils se prélassent en toute liberté.
    Bisous poétesse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon cher poète ! Mes mots éclos dans l'instant tiède de la nuit embrument le regard sur l'étoffe rutilante de satin clair, puis s'évaporent, légers, et se fondent au sein de toutes choses. Le feu crépite encor' au coeur des arômes séraphiques sur le miroir du ciel qui frémit. J'effleure sa soie douce et m'en pare joliment dans l'ivresse qui sommeille !.
      Merci pour tes mots qui se constellent et se câlinent entre eux.
      Bisou rendus.
      Den

      Supprimer
  4. Merci pour ce beau moment, superbe! Bise, bonne journée dans la joie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maria-Lina.
      Joli dimanche à toi.
      Je t'en brasse encoeur'.
      Den

      Supprimer
  5. Merci chère Den pour ce beau moment magique. La voix d'Arthur H. me plaît énormément. Merci pour tes mots toujours merveilleux à lire.
    Je t'embrasse ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI Denise !
      bonne fin d'après-midi dominicale !
      Je t'embrasse.
      Den

      Supprimer
  6. Tu nous manques...
    Enfin, à moi en tout cas...
    Dis quand reviendras-tu ?

    ✫ ✫* *
    ✫ ✫ ✫.★**
    `⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
    ..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
    ☻/ ღ˚ •。* ღღ ˚ ˚✰˚ ˛★* °ღ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
    /▌ *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰*
    / \ ˚. *˛ ˚ღღ* ✰。˚ ˚ღ*。 ˛˚ ღ ღ 。✰˚* ˚ ★ღ。
    ღ˛°* ღ ღ Un bisou céleste pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Célestine.... oui je reviens douce-aimant.... le temps sur ses chemins d'ive-vert retenait la terre dans ses jours les plus chargés de sombritude... la poétesse attendait juste que le brin-d'an rajoute des couleurs sur les paysages qui frissonnent encoeur, que la lumière qui crayonne les trois cyprès en signe de bienvenue à l'entrée de nos maisons provençales....que le sOleil, enfin, illumine toutes les façades et tous les murs !

      bisou céleste rendu.
      Merci à toi.

      Den

      Supprimer
  7. Magnifique ton texte, Den !!
    Belle soirée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Fifi.
      Je t'embrasse aussi.
      Den

      Supprimer
  8. Merci pour tes mots sur ma page relatifs à la disparition de notre Chorus en
    J'ai mis ce titre sur ma playlist, il est vraiment très beau !
    Bonne journée Den, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Marine... je comprends si bien ton chagrin, la perte de Chorus !
      heureuse que tu aimes Arthur H et "l'assassine de la nuit".
      Douce soirée à toi.
      Bisou.
      Den

      Supprimer

Par Den :
Ecrire un commentaire :
Liens vers ce message :
Créer un lien :